Go back


Les Combustibles

by Amélie Nothomb



Vous avez le privilège de découvrir ce que n'avouerait jamais aucun professeur de littérature: ce qu'il lit – ce qu'il lit vraiment – pendant son temps libre.


Je ne suis pas d'accord. Vous vous battez. Pour nous autres, professeurs, continuer à donner cours, c'est nous battre. Et pour nos étudiants, continuer, en dépit des bombes, à s'intéresser à la place de l'adverbe dans les subordonnées chez les poètes romantiques, c'est se battre.


Je suis un intellectuel, c'est-à-dire un être qui attend passionnément qu'on le contredise.


J'ai tellement, tellement besoin qu'il existe encore quelque chose de beau sur terre!